souslesmers.fr recherche RECHERCHE cagnotte ÉVOLUTION liste des espèces ESPÈCES jeux sur les photos JOUER créer une nouvelle fiche CRÉER liste des participants PARTICIPANTS lexique des mots utilisés GLOSSAIRE liens internet utile pour l'identification des espèces LIENS
holothurie difficile
Holothuria difficilis scientifique qui a décrit l'espèce en premier décrit par SemperKarl Gottfried Semper : 1832-1893 zoologiste et malacologiste allemand, 1868
nom anglais : difficult sea cucumber
Concombre de mer
Echinodermes / Holothuries / Concombre de mer
Taille adulte 6cm - 12cm
Profondeur 1 - 20m

L'holothurie difficile a le corps relativement épais à section cylindrique, de couleur brun rouge ou marron à nuances parfois jaunâtres. Le tégumenttégument : tissu organique qui recouvre le corps des animaux comme la peau ou les écailles est plissé et assez épais. La face dorsale présente des papilles pointues peu nombreuses qui peuvent être portées par une verrucosité, elles sont dispersées sans ordre. La face ventrale porte trois rangs serrés de podiapodia : (pluriel de podium) tentacules extensibles permettant de se déplacer (pieds ambulacraires), ou de capturer grâce à la ventouse située à l'extrémité, présents sur les étoiles de mers, ophiures, oursins et holothuries. marron clair terminés par un disque podial jaunâtre. La bouche est ventrale et entourée par vingt tentacules uniformément bruns, eux-mêmes entourés de papilles. L'anus est terminal et entouré de cinq petites papilles calcifiées pointues.

Couleurs

jaune

rouge

marron
Fiche espèce n°1407 créée par Philippe BOURJON
précédante
Holothuria difficilis - holothurie difficile
[2295] océan Indien | île de la Réunion - France | arrondissement de Saint-Paul | La Saline les Bains | la souris chaude | 1m
Philippe BOURJON | 1 décembre 2010
Individu de 6 cm - Canon G10
© Tous droits réservés

Espèces ressemblantes et leur répartition
On peut éventuellement la confondre avec un juvénile d'Holothuria leucospilota, mais les podia de celui-ci sont noirs à ventouse blanche, et son tégument est plus noir.

Généralités
Ces holothuriesholothurie : échinoderme à corps mou et allongé comprenant les concombres de mer vivent sur des fonds divers : sable, vase, éboulis, fonds durs ou herbiers. Elles se déplacent en rampant sur le substrat par contraction de leur corps et à l'aide des pieds ambulacrairesambulacraire : les pieds ambulacraires ou podia des échinodermes sont rétractiles et munis de ventouses pour leur déplacement appelés podias. Détritivoresdétritivore : qui se nourrit de débris d’animaux ou de végétaux, elles prélèvent les particules organiquesorganique : Qui provient de tissus vivants, par opposition à chimique. du sédiment ingéré qu'elles rejettent en formant de longs chapelets de sable nettoyé, appelés les fèces, facilement repérables par les plongeurs. A l'une des extrémités de leur corps se trouve la bouche entourée de tentacules rétractiles destinés à saisir le sable et à identifier le lieu. L’orifice anal ou cloacalcloaque ou cloacal(e) : cavité ou orifice commun aux voies intestinales, urinaires et génitales se situe à l’autre extrémité et c'est par celui-ci que certaines espèces d'holothuries holothurie : échinoderme à corps mou et allongé comprenant les concombres de mer rejettent de longs filaments blancs et collants pour se défendre, appelés tubes de Cuvier. Pour se reproduire, les mâles et les femelles se redressent et libèrent leurs gamètesgamète : Cellule reproductrice mâle (spermatozoide) ou femelle (ovule). en pleine eau. Quelques espèces sont aussi capables de se scinder en deux (scissiparitéscissiparité : mode de reproduction asexuée caractérisé par la division de l'organisme en deux parties qui formeront chacune un individu complet.), chaque partie se régénérant en deux mois environ, l’essentiel étant reconstruit entre 7 et 9 semaines. Certaines espèces se ressemblant bea