souslesmers.fr recherche RECHERCHE cagnotte ÉVOLUTION liste des espèces ESPÈCES jeux sur les photos JOUER créer une nouvelle fiche CRÉER liste des participants PARTICIPANTS lexique des mots utilisés GLOSSAIRE liens internet utile pour l'identification des espèces LIENS
gonfaron
Pagurus prideaux scientifique qui a décrit l'espèce en premier et dont le genre à été modifié par la suite décrit par (LeachWilliam Elford Leach : 1790-1836 zoologiste britannique, 1827)
autres noms : Bernard l'ermite de Prideaux, pagure
nom anglais : anemone hermit-crab, deeper hermit-crab
Ermite
Arthropodes / Crustacés / Ermite
Taille adulte 2cm - 6cm
Profondeur 7 - 400m

Ce bernard-l'ermite ou pagure vit en symbiosesymbiose : Association mutuellement bénéfique entre deux ou plusieurs organismes d’espèce différente. avec une anémone, l'actinie commensale Adamsia palliata. Son abdomen mou est entièrement protégé par le pied de l'anémone. Ses pattes très effilées se terminent par un segment pointu et recourbé comme une lame de sabre. Sa pince droite est plus grosse mais moins poilue que la gauche. La couleur de sa carapace est un mélange de orange et de violet.

Couleurs

orange

violet
Fiche espèce n°669 créée par Jack HARRANG
Pagurus prideaux - gonfaron
[1000] mer d'Iroise | France | Bretagne | Roscanvel | Epave le chaland Dellec | 13m
Jack HARRANG | 8 septembre 2008
Photo prise avec un mu770sw flash interne
© Tous droits réservés

Espèces ressemblantes et leur répartition
Atlantique Nord-Est : Pagurus prideaux orange violacé, pattes très effilées à segment pointu et recourbé, pinces poilues ; Pagurus bernhardus
Pagurus prideaux - gonfaron
Pagurus prideaux
gonfaron
Pagurus bernhardus - bernard-l’ermite commun
Pagurus bernhardus
bernard-l’ermite commun

Biotope
Pagurus prideaux vit dans le biotope suivant : fonds rocheux ou coralliens.

Généralités
Le gonfaron vit donc en symbiosesymbiose : Association mutuellement bénéfique entre deux ou plusieurs organismes d’espèce différente. avec l'actinie commensale qui le protège entièrement en enveloppant son abdomen et en émettant des filaments blancs urticants éloignant les prédateurs, appelés aconties. En échange, elle récupère les restes du repas de l'ermite. Celui-ci vit sur des fonds vaseux et détritiques.

Répartition de l'espèce
Atlantique Nord-Est de la Norvège à la Méditerrané
Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Pagurus prideaux - gonfaron peut être partiellement présente dans ces zonesAtlantique Est nord
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone AEn


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatériens  symétrie bilatérale
Protostomiens  système nerveux ventral, bouche avant anus
Cuticulates  cuticule en deux couches
Ecdysozoaires  mue
Panarthropodes  pattes
Euarthropodes  squelette externe segmenté et pattes articulées
Mandibulates  mandibules et antennes
Pancrustacés  larve nauplius
Crustacés  
Genre / Espèce  Pagurus prideaux

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Arthropoda  Arthropodes
Sous-embranchement  Crustacea  Crustacés
Super-classe  Multicrustacea  
Classe  Malacostraca  
Sous-classe  Eumalacostraca  
Super-ordre  Eucarida  
Ordre  Decapoda  Décapodes
Sous-ordre  Pleocyemata  
Infra-ordre  Anomura  
Super-famille  Paguroidea  
Famille  Paguridae  
Genre / Espèce  Pagurus prideaux  gonfaron

Autres noms scientifiques non-valides
Pagurus prideauxi Leach, 1815
Pagurus solitarius Risso, 1827 in [Risso, 1826-1827]

Lien sur cette fiche gonfaron - Pagurus prideaux
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=669



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2020 © souslesmers.fr