souslesmers.fr RECHERCHE ESPÈCES JOUER CRÉER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
dragon de mer commun
ou dragon de mer phylloptère
Phyllopteryx taeniolatus scientifique qui a décrit l'espèce en premier décrit par LacépèdeBernard Germain de Lacépède : 1756-1825 herpétologiste et ichtyologiste français, 1804
nom anglais common seadragon, weedy seadragon
Dragon de mer
Poissons / Poissons osseux / Dragon de mer
Taille adulte 30cm - 46cm
Profondeur 5 - 50m

Le dragon de mer commun a le corps allongé ressemblant à celui d'un hippocampe. Ces couleurs sont variables avec de petits points jaune vif à pâle sur un fond orangé à marron, parfois bleu foncé au niveau du dos. Son long et fin museau a des points blancs sur un fond brun foncé à violacé avec l'extrémité jaune orangé où se trouve sa petite bouche orientée vers le haut. Juste derrière la tête, les nageoires pectoralespectorale : les nageoires pectorales se situent de chaque côté à l'avant du corps. sont translucides teintées de jaune. Des bandes bleues verticales positionnées après le cou longent le flanc inférieur, s'arrêtant parfois au milieu du corps. Le dessous du ventre est applati et étroit de couleur jaune vif. Des appendices pédonculéespédoncule : En zoologie, support en forme de tige ou partie plus fine que le reste du corps. En botanique, tige d'une fleur. noirs à points blancs avec une terminaison foliacéefoliacé : qui a l’apparence d’une feuille par sa forme ou son ondulation., sont répartis depuis la tête, l'un au sommet le deuxième au dessus du cou, puis une paire située au dessus du dos, une autre sous le ventre et plusieurs plus petites sur le dessus de la queue juste derrière la nageoire dorsale. Avec l'âge, le corps se développe en hauteur notamment celui de la femelle. Les juvéniles sont bruns, violacés ou marron avec le dessous plus clair teinté de gris, blanc ou jaune pâle.

Couleurs
translucide
translucidetransparent comme les méduses ou les clavelines

blanc

gris

jaune

orange

marron

bleu

violet

noir
Fiche espèce n°1430 créée par François CORNU
suivante
Phyllopteryx taeniolatus - dragon de mer commun
[2352]  mer de Tasmanie | Australie | Nouvelle-Galles du Sud | Kurnell | the steps | 6 m
Laurent FONTAINE | 24 septembre 2005
Mâle avec oeufs - Nikon Coolpix 4300

Généralités
Les dragons de mers vivent cachés parmi les algues afin de réduire leur prédation. Ils se déplacent lentement grâce à leur nageoire dorsale et pectorales. Ils chassent en embuscade de petites proies comme de minuscules crustacéscrustacé : Arthropode à respiration branchiale possédant une carapace dure. en les aspirant. Leur corps ne comporte pas d'écaille, ni de nageoire ventrale et caudale.caudale : la nageoire caudale correspond à la queue du poisson. Ils ont des yeux saillants très mobiles évoquant ceux d'un caméléon. Ils sont ovoviviparesovovivipare : espèce dont les oeufs se développent et éclosent à l'intérieur du corps généralement maternel. Les jeunes se nourrissent de leurs réserves vitellines puis absorbent un fluide composé de mucus, graisses et protéines fourni par la mère. et, rareté chez les animaux, les mâles portent les 250 à 300 oeufs fécondés sous leur queue jusqu'à l'éclosion des larves.

Evaluation du statut de conservation de l'espèce
Espèce quasi menacé selon IUCN.

Répartition de l'espèce Phyllopteryx taeniolatus - dragon de mer commun
Endémique Australie du sud et Tasmanie.
Fréquence de répartition
légende de la carte de répartition © aquamaps/fishbase/gbif/obis
carte répartition de l'espèce

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Phyllopteryx taeniolatus - dragon de mer commun peut être partiellement présente dans ces zonesPacifique Ouest sud
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone POs


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatériens  symétrie bilatérale
Deutérostomiens  système nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmes  fentes pharyngées ciliées
Chordés  chorde
Myomérozoaires  développement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniates  crânes
Vertébrés  vertébres
Gnathostomes  mâchoires
Ostéichthyens  os
Actinoptérygiens  nageoires rayonnées
Actinoptères  vessie gazeuse, os supra-angulaire dans la mandibule inférieure
Néoptérygiens  os symplectique dans l'articulation de la mâchoire
Halécostomes  os maxillaire mobile de la mâchoire supérieure lorsque la bouche s'ouvre
Téléostéens  os prémaxillaire mobile
Genre / Espèce  Phyllopteryx taeniolatus

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Chordata  Cordés
Sous-embranchement  Vertebrata  Vertébrés
Super-classe  Osteichthyes  Poissons osseux
Classe  Actinopterygii  épineux, à nageoires rayonnées
Sous-classe  Neopterygii  
Infra-classe  Teleostei  
Super-ordre  Acanthopterygii  
Ordre  Gasterosteiformes  
Sous-ordre  Syngnathoidei  
Famille  Syngnathidae  Hippocampes, p.-aiguilles, p.-dragons
Sous-famille  Syngnathinae  
Genre / Espèce  Phyllopteryx taeniolatus  dragon de mer commun

Autres noms scientifiques non-valides
Phyllopteryx foliatus (Shaw, 1804)
Syngnathus foliatus Shaw, 1804
Syngnatus taeniolatus Lacepède, 1804

Lien sur cette fiche dragon de mer commun - Phyllopteryx taeniolatus
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=1430



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2017 © souslesmers.fr