souslesmers.fr RECHERCHE ESPECES JOUER CREER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
chaline
ou gant de la sirène, éponge digitée
Haliclona oculata scientifique qui a décrit l'espèce en premier et dont le genre à été modifié par la suite décrit par (PallasPeter Simon Pallas : 1741-1811 botaniste et zoologiste germano-russe, 1766)
nom anglais mermaid's glove
Corde ramifiée
Spongiaires / Eponges arborescentes / Corde ramifiée
Taille adulte 25cm - 30cm
Profondeur 5 - 100m

La chaline est une éponge dressée, de forme arbustive avec un tronc plus ou moins long mais avec des branches très élancées, verticalement ou en éventail. Les branches sont de section ronde entre 7 et 10mm sauf en zone calme où elles ont tendance à s'aplatir. Les oscules, légèrement proéminents, sont alignés le long des branches de façon régulière mais disparaissent aux extrémités. Sa consistance est assez ferme et sa surface est lisse et veloutée. Son pied est une plaque qui adhère au substrat. Sa couleur est généralement jaune, beige ou brune mais peut être aussi rose ou pourpre.

Couleurs

jaune

rose

marron

violet
Fiche espèce n°1495 créée par Jack HARRANG
Haliclona oculata - chaline
Image n°2555   Secteur golfe du Morbihan   Pays France
Région Bretagne   Lieu Pont-Lorois - ria d'Étel
Site proche de Pont-Lorois   Profondeur 13 m
Auteur Jack HARRANG   Date 24 août 2011
Commentaires & équipement photo
G11 flash Ikelite DS161

Généralités
Pour identifier une éponge, il est généralement nécessaire d'observer les spiculesspicule : partie en calcaire, silice ou chitine, en forme d'aiguille inférieure à 0,1mm, constituant le squelette des éponges, tuniciers, certains octocoraliaires et échinodermes. de son squelette sur un prélèvement à l'aide d'un microscope. On devrait pratiquement mettre un point d'interrogation après chaque nom scientifique si l'on se fit seulement à la forme et la couleur des éponges. Recouvrant des substrats variés comme les rochers, le corail mort ou les gorgones, ce sont des animaux filtreurs qui font circuler l'eau par leur paroi percée qui ressort par l'osculeoscule : Orifice de sortie de l'eau des éponges. pour y prélever l'oxygène et les particules nutritives nécessaire à leur développement. De nombreux gènes impliqués chez l'homme dans la connexion entre neurones (la synapse) étaient déjà présents dans le génome de l'éponge, pourtant dépourvu de tout système nerveux depuis plus de 650 millions d'années !

Particularités de l'espèce
Haliclona oculata est localement abondante en particulier dans les zones soumis à des mouvements d'eau importants comme les estuaires des rivières. Elle tolère aussi la présence de sédiments. Ayant besoin d'un substrat dur pour se fixer, on la trouve surtout sur des fonds rocheux ou caillouteux.

Répartition de l'espèce Haliclona oculata - chaline
Atlantique nord-est de la Norvège à la Méditerranée ; Atlantique nord-ouest de du Labrador (Canada) à la Caroline du Nord (USA).
repéré en rouge sur la carte à compléter
golfe de Gascogne, Manche, mer du Nord, mer d'Iroise, mer Cantabrique, côtes portuguaises, mer Méditerranée occidentale, Atlantique nord-ouest
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Haliclona oculata - chaline peut être partiellement présente dans ces zonesAtlantique Est nord
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Démosponges  éponges silicées
Genre / Espèce  Haliclona oculata

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Porifera  Spongiaires
Classe  Demospongiae  Démospongiaires
Ordre  Haplosclerida  
Sous-ordre  Haplosclerina  
Famille  Chalinidae  
Genre / Espèce  Haliclona oculata  chaline

Autres noms scientifiques non-valides
Axinella oculata (Pallas, 1766)
Axinella oculata tavaresi Bethencourt-Ferreira, 1923
Chalina arbuscula Verrill, 1873
Chalina oculata (Pallas, 1766)
Diplodemia vesicula Bowerbank, 1864
Halichondria cervicornis Johnston, 1842
Isodictya grantii Bowerbank, 1866
Isodictya pygmaea Bowerbank, 1866
Spongia caespitosa Rafinesque, 1818
Spongia coalita Müller, 1776
Spongia dichotoma Linnaeus, 1767
Spongia lanuginosa Esper, 1794
Spongia oculata Pallas, 1766
Spongia palmata Ellis & Solander, 1791
Veluspa arctica Miklucho-Maclay, 1870
Veluspa digitata Miklucho-Maclay, 1870
Veluspa gracilis Miklucho-Maclay, 1870

Lien sur cette fiche chaline - Haliclona oculata
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=1495



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2017 © souslesmers.fr