souslesmers.fr RECHERCHE ESPECES JOUER CREER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
cône astrologue
ou cône vermiculé
Conus chaldaeus scientifique qui a décrit l'espèce en premier et dont le genre à été modifié par la suite décrit par (RödingPeter Friedrich Röding : 1767-1846 malacologiste allemand, 1798)
nom anglais astrologer’s cone, vermiculated cone
Cône
Mollusques / Gastéropodes / Cône
Taille adulte max. 3cm
Profondeur min. 1m

Ce petit cône a une coquille épaisse, courte et large, à spire assez élevée. L’ouverture s’élargit nettement vers la base, son bord interne à ce niveau est treillissé. Des cordes spirales sculptent la partie antérieure. Les stries d’accroissement sont parfois marquées par des lignes blanches axiales. La couleur de fond est blanc crème et porte des motifs brun foncé au dessin variable (rectangles plus ou moins longs et larges, chevrons, zigzags). Il peut aussi avoir des motifs géométriques réguliers, à la manière de C. ebraeus, mais ils sont alors plus longs. On trouve une bande spirale plus claire et plus ou moins marquée en fin du tiers antérieur de la coquille, et une autre juste avant l’épaulement. L’intérieur de la coquille est blanc, après une marge foncée correspondant à la couleur extérieure du labre. Le corps de l’animal est marron clair à ocre rouge. Le nom commun proposé est issu du nom anglais.

Couleurs

blanc

rouge

marron
Fiche espèce n°1497 créée par Philippe BOURJON

Conus chaldaeus - cône astrologue
Image n°2557   Secteur océan Indien   Pays île de la Réunion - France
Région arrondissement de Saint-Paul   Lieu L'Ermitage les Bains
Site Lagon de l'Ermitage les Bains   Profondeur 1.5 m
Auteur Philippe BOURJON   Date 7 novembre 2010
Commentaires & équipement photo
G10

Généralités
Les conidés comptent plus de 600 espèces qui sont répandues dans toutes les mers chaudes ou tempérées. Ils vivent principalement sur les fonds de sable mais n'hésitent pas à escalader les pâtés de coraux isolés. On distingue trois types de cônes en fonction de leur régime alimentaire : vermivores, molluscivores et piscivores, certains pouvant être à la fois piscivorespiscivore : Qui se nourrit de poissons. et molluscivores. Les vermivores se nourrissent de vers polychètes, les molluscivores surtout de coquillages, et les piscivorespiscivore : Qui se nourrit de poissons. de petits poissons. Ils sont très recherchés par les collectionneurs, et certaines espèces rares atteignent des prix élevés.

Particularités de l'espèce
Conus chaldaeus vit dans les lagons, sur les platiers et sur les côtes, en zones mixtes de sable et de débris coralliens divers. Il se nourrit de vers polychètespolychète : Ver annélide à nombreuses soies. comme les néréides et les eunicides. Il partage le même biotopebiotope : Caractéristiques physique, chimique et biologique où vit une espèce. que Conus ebraeus. Sa ponte est formée de nombreuses capsules concaves blanches déposées en files. Il est parfois difficile de le reconnaître tant sa coquille est couverte de concrétions calcaires. Ce cône est assez commun.

Danger
Tous les cônes sont venimeux, mais les types molluscivores et piscivores sont les plus dangereux, la piqûre de certains pouvant être mortelle pour l’homme. Ils possèdent une trompe extensible projetant une dent empoisonnée dont la piqure paralyse ses victimes, et ils peuvent en projeter plusieurs à la file. Il est conseillé aux plongeurs de ne pas les ramasser et surtout de ne pas les glisser dans la combinaison ou le maillot de bain.

Répartition de l'espèce Conus chaldaeus - cône astrologue
Indo-Pacifique tropical
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer des Laquedives, mer de Corail, mers de l'archipel indonésien, mer des Philippines, mer de Bohol, île de la Réunion, île Maurice, île Rodrigues, nord Australie, Polynésie française, Madagascar, Mozambique
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Conus chaldaeus - cône astrologue peut être partiellement présente dans ces zonesIndien Ouest central sud
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatériens  symétrie bilatérale
Protostomiens  système nerveux ventral, bouche avant anus
Lophotrochozoaires  couronne de tentacules ciliés autour de la bouche
Eutrochozoaires  qui ont une larve trochophore
Spiraliens  embryon spiralé
Mollusques  coquille, manteau et radula
Eumollusques  mollusques à corps mou
Conchifères  mollusques possédant une coquille d'une seule pièce au moins à l'état larvaire
Ganglioneures  réduction du nombre de muscles rétracteurs à une ou deux paires
Viscéroconques  tête bien développées avec tentacules
Gastéropodes  estomac dans le pied, torsion de la masse visérale à 180°
Genre / Espèce  Conus chaldaeus

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Mollusca  Mollusques
Classe  Gastropoda  Gastéropodes
Sous-classe  Prosobranchia  
Ordre  Neogastropoda  
Famille  Conidae  
Genre / Espèce  Conus chaldaeus  cône astrologue

Autres noms scientifiques non-valides
Conus chaldeus (Röding, 1798), erreur orthographique
Conus vermiculatus Lamarck
Cucullus chaldaeus Röding,1798

Lien sur cette fiche cône astrologue - Conus chaldaeus
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=1497



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2017 © souslesmers.fr