souslesmers.fr RECHERCHE ESPÈCES JOUER CRÉER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
oxynoe verte
Oxynoe viridis scientifique qui a décrit l'espèce en premier et dont le genre à été modifié par la suite décrit par (PeaseWilliam Harper Pease : 1824-1871 malacologiste américain, 1861)
nom anglais : green oxynoe, green longtail sapsucking slug
Limace
Mollusques / Gastéropodes / Limace
Taille adulte 2cm - 4.50cm
Profondeur 1 - 15m

L'oxynoe verte a un corps allongé avec une fine coquille en forme d'olive à l'avant. Celle-ci est recouverte d'un manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. vert clair ou foncé à jaunâtre comportant parfois des ronds bleu clair avec généralement un point noir au centre. Ses rhinophoresrhinophore : tentacule sensoriel localisé derrière la tête ou au niveau de la partie antérieure du dos des mollusques opisthobranches. sont lisses et enroulés. Des points jaunes à blanc crème se trouvent souvent le long des bords des parapodesparapode : Expansion latérale du corps parfois utilisée pour se déplacer et/ou respirer, des rhinophoresrhinophore : tentacule sensoriel localisé derrière la tête ou au niveau de la partie antérieure du dos des mollusques opisthobranches. et de la queue. Des papilles coniques blanches sont présentes sur le manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. le long des marges des parapodesparapode : Expansion latérale du corps parfois utilisée pour se déplacer et/ou respirer blanchâtres. Ses yeux forme un petit point noir à la base des rhinophoresrhinophore : tentacule sensoriel localisé derrière la tête ou au niveau de la partie antérieure du dos des mollusques opisthobranches.. La longue queue fait plus de la moitié de la taille du corps.

Couleurs

blanc

jaune

vert

bleu
Fiche espèce n°1730 créée par François CORNU
suivante
Oxynoe viridis - oxynoe verte
Passer la souris sur l'image pour voir le sujet agrandi ou un détail
[3337]  mer de corail | Nouvelle-Calédonie | Province sud de Nouvelle Calédonie | Nouméa | Baie des Citrons - plage de Nouméa | 4m
Yves THÉVENET | 8 mars 2013
On distingue l'oeil formant un petit point noir à la base du rhinophore : voir avec le zoom en passant la souris sur la photo - XZ1 bague macro f/8 1/160s iso100 flash interne 1/4
Voir la question liée à cette photo

Biotope
Oxynoe viridis vit dans les biotopes suivants : fonds rocheux ou coralliens, herbiers marins, fonds sableux, vaseux, détritique.

Généralités
Cette limace se nourrit de végétaux en perçant les parois cellulaires à laide de sa radularadula : Sorte de langue munie de rangées de dents, que l'on trouve dans la cavité buccale de la plupart des mollusques, agissant comme râpe lors de la nutrition.. Ses deux yeux simplifiés sont capables de distinguer les différences de lumière. Elle est hermaphroditehaptère : Ou crampon. Partie inférieure de l'algue évoquant les « racines » et permettant la fixation de l'algue sur son support. avec fertilisation interne.

Particularités de l'espèce
Oxynoe viridis se nourrit de diverses espèces du genre Caulerpa. La bouche ventrale se situe dans une fente longitudinale profonde. L'ouverture du pénis se trouve sur une petite papille dans la rainure latérale sur la droite, en avant de l'œil, sous la base du rhinophore.rhinophore : tentacule sensoriel localisé derrière la tête ou au niveau de la partie antérieure du dos des mollusques opisthobranches. Lorsqu'elle est agressée, cette espèce peut produire une sécrétion blanche collante émise par les glandes répulsives situées principalement le long du bord du manteaumanteau : partie du corps des mollusques qui sécrète la coquille ou dessus du corps des opistobranches. au niveau de l'ouverture de la coquille. Partout ailleurs sur la peau, les glandes sont beaucoup plus petites. En cas de prédation, la longue queue musculaire peut s'autotomiser. La tête de l'animal peut se rétracter dans la coquille contrairement à la queue. La ponte jaune forme un ruban souvent en spirale et pouvant comporter plus de 30.000 oeufs.

Répartition de l'espèce Oxynoe viridis - oxynoe verte
Indo-Pacifique Ouest tropical de la mer Rouge, Turquie via le canal de Suez, Afrique de l'Est, île de la Réunion, île Maurice, Indonésie, Philippines, Japon, Australie, Taïwan, Nouvelle-Calédonie, Hawaï.
repéré en rouge sur la carte à compléter
golfe d'Aden, mer des Laquedives, golfe d'Oman, mer d'Oman, golfe Persique, mer Rouge, mer de Corail, mers de l'archipel indonésien, mer de Flores, mer des Moluques, mer des Philippines, mer de Bohol, île de la Réunion, île Maurice, île Rodrigues, nord Australie, Polynésie française, Madagascar, Mozambique
carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce carte répartition de l'espèce

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Oxynoe viridis - oxynoe verte peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
Indien Ouest nord
Indien Ouest central nord
Indien Ouest central sud
Indien Est nord
Indien Est central nord
Indien Est central sud
Pacifique Ouest nord
Pacifique Ouest central nord
Pacifique Ouest central sud
Pacifique Ouest sud
Pacifique Central nord
Pacifique Central sud
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone MR IOn IOcn IOcs IEn IEcn IEcs POn POcn POcs POs PCn PCs


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatériens  symétrie bilatérale
Protostomiens  système nerveux ventral, bouche avant anus
Lophotrochozoaires  couronne de tentacules ciliés autour de la bouche
Eutrochozoaires  qui ont une larve trochophore
Spiraliens  embryon spiralé
Mollusques  coquille, manteau et radula
Eumollusques  mollusques à corps mou
Conchifères  mollusques possédant une coquille d'une seule pièce au moins à l'état larvaire
Ganglioneures  réduction du nombre de muscles rétracteurs à une ou deux paires
Viscéroconques  tête bien développées avec tentacules
Gastéropodes  estomac dans le pied, torsion de la masse visérale à 180°
Genre / Espèce  Oxynoe viridis

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Mollusca  Mollusques
Classe  Gastropoda  Gastéropodes
Sous-classe  Heterobranchia  
Infra-classe  Opisthobranchia  Opistobranches
Ordre  Sacoglossa  Sacoglosses
Famille  Elysiidae  
Genre / Espèce  Oxynoe viridis  oxynoe verte

Autres noms scientifiques non-valides
Lophocercus viridis Pease, 1861

Lien sur cette fiche oxynoe verte - Oxynoe viridis
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=1730



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2018 © souslesmers.fr