souslesmers.fr recherche RECHERCHE evolution ÉVOLUTION liste des espèces ESPÈCES jeux sur les photos JOUER créer une nouvelle fiche CRÉER liste des participants PARTICIPANTS lexique des mots utilisés GLOSSAIRE liens internet utile pour l'identification des espèces LIENS
gonnelle
Pholis gunnellus scientifique qui a décrit l'espèce en premier et dont le genre à été modifié par la suite décrit par (LinnaeusCarl von Linné : 1707-1778 botaniste et zoologiste suédois, 1758)
autres noms : papillon de mer, sigouine de roche, gonelle
nom anglais : rock gunnel, butterfish
Gonnelle
Poissons / Poissons osseux / Gonnelle
Taille adulte max. 25cm
Profondeur 0 - 100m

La gonnelle a le corps serpentiforme et comprimé latéralement. Sa peau visqueuse est beige, marron ou rougeâtre, avec des barres verticales irrégulières plus foncées et un motif marbré. Le dessous de la tête est parfois jaunâtre lors des parades nuptiales. Sa petite bouche orientée vers le haut a des lèvres charnues épaisses. Une bande noire traverse l'œil. Sa longue nageoire dorsale a une série de neuf à treize ocelles noirs cernés de blanc le long de la base jusqu'à la nageoire caudale. La crête de la dorsale est parfois jaune ou orange. Ses nageoires pectorales sont arrondies parfois jaunâtre. La nageoire pelvienne est très petite. La nageoire anale est longue et la nageoire caudale arrondie.

Couleurs

blanc

gris

marron

noir
variante

blanc

gris

jaune

marron

noir
variante

blanc

gris

rouge

marron

noir
variante

blanc

gris

orange

marron

noir
Fiche espèce n°2515 créée par Paul NEWLAND
précédante
Pholis gunnellus - gonnelle
[6613] mer Baltique | Suède | Comté de Gotland | Gotska Sandön | épave Kopparstenarna
Carlos MINGUELL | 14 avril 2011
D300 105mm f/22 1/125s iso200 © OCEANA
Source image © Tous droits réservés
variante

blanc

gris

orange

marron

noir

Espèces ressemblantes et leur répartition
Atlantique Nord-Ouest :
Stichaeus punctatus stichée arctique, museau très pointu, relevé vers le haut, ocelles moins marqués.
Ulvaria subbifurcata ulvaire à deux lignes, active que la nuit, une tache sur la nageoire dorsale, œil traversé par une bande sombre oblique.

Biotope
Pholis gunnellus vit dans les biotopes suivants : fonds rocheux ou coralliens, fonds sableux, vaseux, détritique.

Généralités
Les gonnelles peuvent respirer de l’air lorsqu’elles sont émergée sur l'estran à marée basse parmi les algues, sous les rochers et dans les crevasses, bien qu'elles soient communes jusqu'à 30m. Durant les mois les plus froids, elles se trouvent au large dans les zones rocheuses et sur les substrats sableux et boueux.

Particularités de l'espèce
Pholis gunnellus se nourrit d'oeufs de poissons, de mollusques et de crustacés de petite taille. Lors de la reproduction, l'un ou l'autre des parents peut garder les œufs.

Répartition de l'espèce
Atlantique Nord de la mer du Nord jusqu'au golfe de Gascogne, Islande, mer Blanche, mer Baltique. Atlantique Ouest du Labrador, Canada jusqu'à la baie Delaware.
Fréquence de répartition
légende de la carte de répartition © aquamaps/fishbase/gbif/obis
carte répartition de l'espèce

Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Pholis gunnellus - gonnelle peut être partiellement présente dans ces zonesAtlantique Ouest nord nord
Atlantique Ouest nord
Atlantique Est nord nord
Atlantique Est nord
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone AOnn AOn AEnn AEn


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatériens  symétrie bilatérale
Deutérostomiens  système nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Pharyngotrèmes  fentes pharyngées ciliées
Chordés  chorde
Myomérozoaires  développement embryonnaire: segmentation d'avant en arrière du mésoderme en somites
Crâniates  crânes
Vertébrés  vertébres
Gnathostomes  mâchoires
Ostéichthyens  os
Actinoptérygiens  nageoires rayonnées
Actinoptères  vessie gazeuse, os supra-angulaire dans la mandibule inférieure
Néoptérygiens  os symplectique dans l'articulation de la mâchoire
Halécostomes  os maxillaire mobile de la mâchoire supérieure lorsque la bouche s'ouvre
Téléostéens  os prémaxillaire mobile
Genre / Espèce  Pholis gunnellus

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Chordata  Cordés
Sous-embranchement  Vertebrata  Vertébrés
Super-classe  Gnathostomata  Gnathostomes : bouche ayant une mâchoire
Classe  Actinopterygii  épineux, à nageoires rayonnées
Ordre  Perciformes  Perches
Famille  Pholidae  Pholidés
Genre / Espèce  Pholis gunnellus  gonnelle

Autres noms scientifiques non-valides
Blennius europaeus Olafsen, 1772
Blennius gunnellus Linnaeus, 1758
Blennius muraenoides Zuiew, 1779
Centronotus gunnellus (Linnaeus, 1758)
Gunnellus affinis Reinhardt, 1837
Gunnellus cornubiensium Seba, 1759
Gunnellus ingens Storer, 1850
Gunnellus macrocephalus Girard, 1850
Gunnellus vulgaris Fleming, 1828
Muraenoides guttata Yarrell, 1836
Muraenoides sujef Lacepède, 1800
Ophidion imberbe Linnaeus, 1758
Ophidium fulvescens Rafinesque, 1810
Ophidium mucronatum Mitchill, 1815
Pholis gunellus (Linnaeus, 1758)

Lien sur cette fiche gonnelle - Pholis gunnellus
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=2515



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2021 © souslesmers.fr