souslesmers.fr RECHERCHE ESPÈCES JOUER CRÉER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
comatule commune
ou comatule des Maldives
Lamprometra klunzingeri
nom anglais common crinoid
Comatule
Echinodermes / Crinoïdes / Comatule
Taille adulte max. 25cm
Profondeur 1 - 15m

Cette comatule comporte 20 à 30 bras, avec des ramifications pennées (pinnules), colorées de bandes blanche ou grise en alternance avec du marron, orange ou rouge. Le corps central (calice) est marron foncé ou noir, entouré de fins crampons clairs (cirres). Les comatules Dichrometra flagellata, Lamprometra klunzingeri et Lamprometra palmata sont très prochent donc difficiles à identifier.

Couleurs

blanc

gris

orange

rouge

marron

noir
Fiche espèce n°43 créée par François CORNU
suivante
Lamprometra klunzingeri - comatule commune
[79]  mer Rouge | Égypte | Egypte nord | Sharm el Sheik | Le temple | 15 m
François CORNU | 1 novembre 2004
Cette comatule a déployé ses bras comme un éventail en se positionnant en hauteur sur un massif coralien pour capter un maximum d'aliments planctoniques et d'oxygène. Photo prise de nuit avec un C5050 et son flash interne.

Généralités
Les comatules ont une activité essentiellement nocturnenocturne : Animal actif la nuit. et elles sont rarement déployées de jour. Elles utilisent leurs cirres pour se déplacer et s'accrocher aux gorgones, , aux éponges, aux coraux ou parfois aux algues. Plus rarement, elles peuvent aussi se déplacer en agitant leurs bras de manière aussi élégante qu'inefficace. Leurs bras sont toujours en nombre multiple de 5 pour respecter la symétrie pentaradiaire des Echinodermes. De jour, on peut les apercevoir repliées sur elles-mêmes en boule. De nuit, les bras sont déployés afin d'être exposés au courant pour capturer planctonplancton : Ensemble des organismes de petite taille soumis à l’influence des mouvements de l’eau (passif). Opposé à necton. et particules minérales en filtrant l'eau à l'aide de ramifications latérales : les pinnules. Leur corps possèdent une bouche et un anus sur la même face. Diverses espèces symbiotiques trouvent refuge entre les bras des comatules comme les crevettes Periclemenes ceratophthalmus d'une couleur identique à leur hôte (mimétisme), les galathées du genre Allogalathea elegans et les poissons du genre Discotrema. Des vers parasites, plats ou ronds, peuvent vivre sur le calice.

Répartition de l'espèce Lamprometra klunzingeri - comatule commune
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer Rouge
carte répartition de l'espèce mer_rouge

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Lamprometra klunzingeri - comatule commune peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone MR


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Bilatériens  symétrie bilatérale
Deutérostomiens  système nerveux dorsal, formation de l'anus avant la bouche
Échinodermes  
Genre / Espèce  Lamprometra klunzingeri

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Echinodermata  Echinodermes
Sous-embranchement  Pelmatoza  Pelmatozoaires
Classe  Crinoidea  Crinoïdes
Sous-classe  Articulata  
Ordre  Comatulida  
Sous-ordre  Macrophreata  Comatules
Famille  Antedonidae  Antédonidés
Genre / Espèce  Lamprometra klunzingeri  comatule commune

Lien sur cette fiche comatule commune - Lamprometra klunzingeri
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=43



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2017 © souslesmers.fr