souslesmers.fr RECHERCHE ESPÈCES JOUER CRÉER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
hydraire de feu des philippines
Macrorhynchia philippina
nom anglais : feather hydroids
Plume
Cnidaires / Hydrozoaires / Plume
Taille adulte 15cm - 30cm
Profondeur 1 - 20m

Sous forme de coloniescolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. buissonantes, les branches se ramifient. Les plumes de couleur blanche mesurent de deux à cinq centimètres de haut et un centimètre de large.

Couleurs

blanc
Fiche espèce n°593 créée par Willy COUARD
Macrorhynchia philippina - hydraire de feu des philippines
[904]  mer Rouge | Égypte | Egypte nord | Hurghada | le Kingston | 17m
Willy COUARD | 9 mai 2008
C5050 F=8 V=1/30 iso=200

Généralités
Les plumulaires sont des hydraireshydraire : Hydrozoaire dont le cycle reproductif possède une phase polype prépondérante ou unique. L'aspect des hydraires peut évoquer des touffes d'herbes sèches. qui font partis de la classe des Hydrozoaireshydrozoaire : Cnidaire dont le cycle de reproduction comporte en alternance une phase polype fixée et une phase méduse. Comprend 4 classes- Hydraires- Hydrocoralliaires- Siphonophores- Trachylines de l'embranchement des cnidaires.cnidaires : Animaux munis de cellules urticantes sur leurs tentacules servant à paralyser et maintenir les proies. Ils existent sous deux formes: libres (méduses) ou fixées (corail, anémone de mer). Les principales classes de cnidaires sont les hydrozoaires, les scyphozoaires (grandes méduses) et les anthozoaires (gorgones, actinies, madrépores). Ils vivent en coloniescolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. constituées de polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. nourriciers carnivores et de polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. reproducteurs.

Danger
Espèce très urtiquante, une piqure est très douloureuse et dure plusieurs jours.

Répartition de l'espèce Macrorhynchia philippina - hydraire de feu des philippines
mers tropicales dont
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer Rouge
carte répartition de l'espèce mer_rouge

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Macrorhynchia philippina - hydraire de feu des philippines peut être partiellement présente dans ces zonesMer Rouge
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone MR


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Cnidaires  cellules urticantes: les cnidocytes
Genre / Espèce  Macrorhynchia philippina

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Cnidaria  Cnidaires
Classe  Hydrozoa  hydrozoaires
Sous-classe  Hydroidolina  
Ordre  Leptothecatae  
Famille  Aglaopheniidae  
Genre / Espèce  Macrorhynchia philippina  hydraire de feu des philippines

Lien sur cette fiche hydraire de feu des philippines - Macrorhynchia philippina
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=593



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2018 © souslesmers.fr