souslesmers.fr RECHERCHE ESPÈCES JOUER CRÉER PARTICIPANTS GLOSSAIRE LIENS
hydraire antenne
Antennella siliquosa scientifique qui a décrit l'espèce en premier décrit par HincksThomas Hincks : 1818-1899 zoologue anglais, 1877
nom anglais : antenna hydroid
Tiges antennes
Cnidaires / Hydrozoaires / Tiges antennes
Taille adulte 5cm - 20cm
Profondeur 10 - 30m

L'hydraire antenne est une coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce. dressée, formée d'une tige droite et raide non ramifiée pouvant atteindre 20cm de haut. Les polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. forment de petites sphères blanches régulièrement réparties et du même côté sur toute la longueur de la fine tige. Les tentacules de ces polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. sont difficilement visibles à l'oeil nu sans loupe.

Couleurs

blanc
Fiche espèce n°746 créée par François CORNU
Antennella siliquosa - hydraire antenne
[1110]  mer d'Iroise | France | Bretagne | Roscanvel | Le goletas | 20m
François CORNU | 6 septembre 2008
G9 (de Nelly) flash interne

Généralités
Ces hydraireshydraire : Hydrozoaire dont le cycle reproductif possède une phase polype prépondérante ou unique. L'aspect des hydraires peut évoquer des touffes d'herbes sèches. se nourrissent de planctonplancton : Ensemble des organismes de petite taille soumis à l’influence des mouvements de l’eau (passif). Opposé à necton. que les polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. nourriciers capturent avec leurs tentacules, alimentant l'ensemble de la coloniecolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce.. Pour se défendre, certains polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. comportent des cellules urticantes nommées cnidoblastescnidoblaste : Cellule urticante composée d'un filament creux relié à un sac à venin située sur les tentacules des cnidaires.. Tandis que les polypespolype : petite poche ouverte dont la bouche est entourée d'une couronne de tentacules dans lesquels se prolonge la cavité gastrique. Forme fixée des cnidaires reliée au substrat par opposition à la forme libre ou méduse. reproducteurs bourgeonnent pour former des hydroméduseshydroméduse : phase méduse des hydraires coloniaux. qui donneront naissance aux larves nageuses appelées planulaplanula : Larve nageuse ciliée issue de la fécondation de gamète femmelle par un gamète mâle chez les cnidaires ou les éponges., lesquelles se fixeront après quelques heures de phase pélagique.pélagique : Qui vit en pleine eau, loin du fond et des rivages. Puis un stolon stolon : 1. base qui relie les individus chez les tuniciers, bryozoaires et hydraires.
2. tige rampante qui peut s'enraciner et produire une plante chez les végétaux.
se développe sur le substrat reliant les tige-antennes des coloniescolonie : Réunion de plusieurs individus d'une même espèce..

Particularités de l'espèce
Les hydraireshydraire : Hydrozoaire dont le cycle reproductif possède une phase polype prépondérante ou unique. L'aspect des hydraires peut évoquer des touffes d'herbes sèches. antenne Antennella siliquosa se développent sur les roches, les végétaux et les animaux comme les éponges, les coquilles de mollusquesmollusque : animal au corps mou, composé d'une tête, d'une masse viscérale, et d'un pied; dépourvu de squelette interne, non articulé, généralement muni d'une coquille externe ou interne. ou les carapaces de crustacés.

Répartition de l'espèce Antennella siliquosa - hydraire antenne
Atlantique du N-E dont
repéré en rouge sur la carte à compléter
mer d'Iroise
carte répartition de l'espèce mer_iroise

















Zones de répartition pour la recherche par secteur
L'espèce Antennella siliquosa - hydraire antenne peut être partiellement présente dans ces zonesAtlantique Est nord
.
Carte avec le relief bathymétrique  Carte avec les frontières des nations
Carte de répartition par zone AEn


























Classification cladiste de l'espèce
Clade   Innovations biologiques et caractères dérivés propres
Métazoaires  pluricellulaire, collagène
Eumétazoaires  cavité digestive unique, système nerveux, cellules musculaires
Cnidaires  cellules urticantes: les cnidocytes
Genre / Espèce  Antennella siliquosa

Classification linnéenne
Rang taxinomique   Nom latin   Nom en français
Règne  Animalia  Animal
Embranchement  Cnidaria  Cnidaires
Classe  Hydrozoa  hydrozoaires
Sous-classe  Hydroidolina  
Ordre  Leptothecatae  
Famille  Halopterididae  
Genre / Espèce  Antennella siliquosa  hydraire antenne

Lien sur cette fiche hydraire antenne - Antennella siliquosa
http://souslesmers.free.fr/f.php?e=746



Les photographies, vidéos et textes de ce site sont la propriété de leur auteur.
Toute duplication même partielle est possible pour une utilisation non commerciale
avec l'accord préalable de l'auteur et en conservant le nom de l'auteur sur les documents.
Tous droits réservés 2006-2018 © souslesmers.fr